Irouleguy

Le goût du piment, altère-t-il le vin ?

Le piment et le vin sont deux aliments qui font partie de la culture culinaire de plusieurs pays. Si le premier est originaire d’Amérique latine, le second par contre est rencontré sur tous les continents. Comme tous les produits, ils peuvent être associés. Toutefois, le goût épicé et piquant du piment change-t-il celui du vin?

Le piment, omniprésent dans la cuisine

Il existe plusieurs types de piments; ils se sont classés notamment par rapport à leur concentration en capsaïcine. C’est en effet la capsaïcine qui donne au piment son goût piquant. En Europe, on rencontre plusieurs variétés de piments, mais la variété la plus appréciée est le piment d’Espelette. Ce piment basque , comme celui en vente sur www.bipertegia.com est l’un des rares piments à avoir reçu une appellation d’origine contrôlée (AOC). Depuis le XVIe siècle, cette épice est cultivée dans la région et est en même devenue l’un des symboles. Ce piment doit sa réputation à son goût particulier qui rappelle celui du poivre. Cette douceur a permis à ce piment de s’intégrer complètement dans la culture culinaire basque au point de remplacer le poivre. On retrouve dans presque toutes les préparations basques.

Piment et consommation de vin

Le Pays Basque étant également une région viticole, il n’est pas rare d’associer vin et piment. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le piment se marie bien avec le vin et n’altère presque pas son goût. Des vins comme les txakolis accompagnent bien les plats épicés. C’est également le cas du vin rouge d’Espagne. Avec un piment doux comme le piment d’Espelette, le goût du vin est presque inchangé. Cependant, le goût du vin pourrait être altéré en consommant du piment fort. La sensation de brûlure empêcherait de bien déguster son vin. Ce serait donc une perte de boire un bon vin rosé basque après avoir consommé un plat très épicé. En somme, une forte dose piment altérerait le goût du vin, car on ne pourra pas apprécier pleinement le vin à cause des papilles irritées.

Laissez votre commentaire à propos de cet article